Archives mensuelles : mars 2015

De l’importance de la révision dans la rédaction des écrits scientifiques

Se précipiter dans son texte pour déposer son mémoire, sa thèse ou son article est une situation dans laquelle beaucoup d’étudiants et de chercheurs se trouvent habituellement. Or, il est bien connu que les meilleurs textes appartiennent aux rédacteurs qui passent le plus de temps à réviser leurs écrits. Rédiger et réviser un écrit restent des activités complexes et coûteuses sur le plan cognitif. Il arrive parfois que le rédacteur n’arrive plus à détecter les problèmes de forme, de contenu ou de cohérence. Il est donc vivement conseillé lorsque la révision immédiate de son propre texte n’est plus efficace, de différer cette activité de quelques jours.

Avant de rendre son écrit :

  • Prévoir toujours un délai suffisant dans sa planification pour la révision de son texte
  • Réviser plusieurs fois et durant tout le processus d’écriture. Révisez des segments de votre texte séparément et réécrivez-les autant de fois que nécessaire.
  • Quand on vous déclare des problèmes dans votre texte sans que vous parvenez à les détecter, différer la révision de quelque temps
  • S’arranger avec des collègues pour relire vos écrits mutuels : il est plus facile d’évaluer le texte d’autrui que son propre texte